Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A faim d'en lire!

Pure, tome 1 - Julianna Baggott

11 Décembre 2012 , Rédigé par Mimili Publié dans #FANTASTIQUE-FANTASY-BIT-LIT-S-F

pure

 

Résumé:

 

Nous savons que vous êtes là, vous, nos frères et soeurs...

Pressia se souvient à peine des Détonations ou de la vie pendant l’Avant. Dans son armoire-lit derrière les décombres d’un salon de coiffure pour hommes où elle vit avec son grand-père, elle pense à ce qui est perdu : comment le monde est passé de parcs d’attraction, cinémas, fêtes d’anniversaire, pères et mères à cendres et poussière, cicatrices, brûlures indélébiles et corps accidentés. Et maintenant, à l’âge où tous sont contraints de se livrer à la milice pour être entraîné à devenir soldats ou, s’ils sont trop accidentés ou trop faibles, pour être utilisés comme cibles vivantes, Pressia ne peut plus prétendre être petite. Pressia est en fuite.

Nés Purs, ils Respirent les Cendres…

Il y a ceux qui ont échappé à l’apocalypse sans aucune marque. Les Purs. Ils sont gardés en sécurité dans le Dôme qui protège leurs corps sains et supérieurs. Mais Partridge, dont le père est l’un des hommes les plus influents du Dôme se sent seul et isolé. Différent. Il pense aux pertes – peut-être simplement parce que sa famille est brisée. Son père s’est détaché des émotions, son frère s’est suicidé et sa mère n’est jamais parvenue jusqu’à leur abri. Ou peut-être est-ce sa claustrophobie : cette sensation que le Dôme est devenu un lieu à la discipline extrêmement rigide. Alors quand il entend que sa mère pourrait être
encore en vie, Partridge risque sa vie pour quitter le Dôme et la retrouver.

Quand Pressia rencontre Partridge, leurs mondes volent en éclats une fois de plus.

 

Mon avis:

 

J'ai littéralement dévoré ce premier tome. Mais avec un peu de recul, je me rends compte que ce n'est pas vraiment un coup de coeur pour moi, comme Hunger Games avait pu l'être.

L'intrigue est très intéressante, les personnages sont très attachants notamment les Morts, c'est à dire ceux qui vivent (survivent) à l'extérieur du Dôme. J'ai adoré le petit conte japonais en filigrane derrière le récit, celui qui doit guider notre lecture.

 

MAIS parce qu'il y a un "mais" on me présentait cette dystopie comme un roman très dur et honnêtement bien que le monde présenté soit assez effrayant et sombre, je n'ai pas adhéré à l'atmosphère du récit. Parfois même, peut-être par manque d'imagination, j'avais du mal à me représenter certaines scènes ou pour être plus claire, certaines créatures. L'idée de la fusion reste très originale mais elle est traitée de façon trop superficielle pour moi.

Finalement je m'attendais à des personnages plus durs, plus adultes vu le contexte dans lequel ils évoluent, et il y a une certaine légèreté dans le récit qui ne colle pas avec le monde qu'on nous raconte.

 

Pour autant, Pure nous emporte assez facilement et malgré ces 535 pages, on en vient vite au bout, porté par un rythme frénétique et une intrigue à résoudre.

J'ai en fait seulement hâte de pouvoir lire une dystopie réellement adulte et dure! Alors sans doute ne devrais-je pas me tourner vers la littérature jeunesse^^

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cadeaux bébés 27/07/2013 10:09

Merci!