Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A faim d'en lire!

Noël et son ambiguité

1 Décembre 2011 , Rédigé par Mimili Publié dans #CHALLENGES-DEFIS-EVENEMENTS

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTD-B8-xbhb6FMRN3bjNa6OA4k6R4lZk-G8JAUH3AcYOTGpNyxV

 

Voici mon tout premier article de l'Avent! En ce jeudi 1er Décembre, je m'en vais partager avec vous mes découvertes sur les origines de cette fête très populaire, qu'est Noël.^^

 

Noël aujourd'hui, fait appel à deux imageries: païenne et chrétienne. Que nous soyons croyants ou non, nous partageons tous cette culture commune, qui nous rassemble une fois par an, en hiver!

 

Mais d'où vient la terminologie du mot "Noël"? Là encore, son étude nous renvoie à un paradoxe, à une complexité qui fait de Noël cette fête si particulière. Voici ce que j'ai pu lire dans le superbe ouvrage Sous les images de Noel, des éditions du Seuil:

 

 «En France, Noël vient de novella, "bonne nouvelle", et de la contraction de natalis dies, "le jour de la naissance". En dialecte alémique, le mot Wihnachte, "les nuits sacrées", désigne toutes les nuits du "cycle des Douze Jours". Les Anglo-Saxons avec Christmas renvoient directement à "la messe du Christ" ou à "l'assemblée du Christ".
Dans les pays germaniques et nordiques, le Juul danois, le Jul suédois qui signifient "roue", renvoient au symbole d'un éternel retour de la lumière.»

 


Le solstice d'hiver:

Avant d'être une fête religieuse, Noël était d'abord la célébration du retour de la lumière. L'obscurité due au solstice d'hiver inquiétait beaucoup les hommes, qui y percevait la présence de la mort. Dans les croyances populaires, la nuit appartient aux êtres fantastiques, aux revenants, et aux esprits. L'hiver était donc synonyme de mystère, d'angoisse, et l'on attendait avec impatience le retour des beaux-jours.

 

Aussi, en cette période de l'Avent, une série d'interdits marquaient l'importance que l'on accordait à l'approche du solstice, comme l'interdiction du filage. En effet, le mouvement circulaire du rouet devait s'arrêter pour ne pas agir sur l'astre solaire et entraver le mouvement de renouveau qui s'amorce au moment du solstice d'hiver. L'acte de filer rappelle l'acte créateur du monde, «il devait y avoir comme une contradiction magique à faire tourner cette roue assimilée à la roue solaire, il ne fallait pas la faire tourner trop tôt», écrit Gérard Leser.

 

Les symboles de l'Avent:

La couronne

Née au XVIe siècle en Allemagne, la couronne de l'Avent, en forme de cercle, devait rappeler aux Chrétiens le retour annuel et immuable du Christ au mois de décembre.

L'histoire raconte que la version que nous connaissons aujourd'hui de la couronne de l'Avent aurait été inventée au milieu du XIXe siècle, dans un orphelinat d'Hambourg, par le pasteur Heinrich Wichern. Constituée par l'assemblage de plusieurs branches de sapin, de laurier, de houx, de gui, de pommes de pin et de rubans de couleur, elle comporte traditionnellement quatre bougies. Chacune d'entre elles doit être allumée chaque semaine précédant Noël. Traditionnellement, les bougies sont rouges, couleur du feu et de la lumière. En Suède, elles sont blanches et évoquent la pureté tandis qu'en Autriche, elles sont violettes et symbolisent la pénitence. Au Canada, il y a trois bougies violettes pour la pénitence, et la dernière bougie, rose qui symbolise la joie car l'attente n'est plus très longue!

 

Selon les pays et les traditions, cette couronne est soit posée sur une table, soit suspendue au plafond (au Danemark par exemple), ou aux portes des maisons depuis la Seconde Guerre Mondiale.

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRkdLKIZAofId279hxZ32nP61sgoMrcTQkqIT16fN9DQbrfzYI3Vw

 

Le calendrier de l'Avent

A la coutume de la couronne vient s'ajouter celle du fameux calendrier de l'Avent.
Née en Allemagne pour faire patienter les enfants jusqu'à Noël, cette tradition a beaucoup évolué. En effet, à l'origine,
on remettait une image pieuse chaque matin aux enfants, comportant une phrase de l'Évangile ou une incitation à faire une bonne action. Plus tard les biscuits puis les chocolats remplacèrent les images.

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSlF4koTgqxDu-4kw2RV_6U-fyj8495bkVzWOvabafxCHDSB1dc



Le sapin

C'est l'Alsace qui semble être le berceau officiel du sapin de Noel. C'est à Sélestat, en 1521, qu'un édit municipal autorisa les gardes forestiers à laisser les habitants couper de petits sapins pour les fêtes de Noel. Strasbourg bénéficiera d'une décision identique en 1539. 

Mais l'origine de cette coutume semble beaucoup plus difficile à déterminer. Certains rapprochent le sapin à l'arbre de l'Eden parce qu'au Moyen-Age, on représentait souvent cet arbre par un sapin, auquel étaient accrochées des pommes rouges.
Mais la théorie la plus répandue fait naître cette tradition avec les Celtes.

En effet,  les Celtes utilisaient le calendrier lunaire et chaque mois était associé à un arbre.
Le 24 décembre correspondait au jour de la renaissance du soleil et c’est donc tout naturellement que l’épicéa, arbre de l’enfantement, devint le symbole de cette période.

En 1738, l’épouse de Louis XV fait installer un sapin de Noël à Versailles, puis la tradition n'a cessé de se développer au XIXème siècle!


http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRElHtPGAEsR00sMipuOT7lgNQlYaDTCNUBLgbf3c-f0jPF-Q-N

 

La crèche

La plupart des familles catholiques installent dans leur maison au début du mois de décembre une crèche. Elle représente l’étable dans laquelle Marie a trouvé refuge pour mettre son fils au monde. Le terme crèche est une déformation du mot latin « cripia » signifiant mangeoire et faisant allusion au premier berceau de Jésus.
La première crèche vivante a été organisée par saint François d’Assise en 1223, à Gecchio en Italie.
La coutume s’est largement répandue et peu à peu les figurants sont remplacés par des statuettes.


http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSVeRUnN3BPvRxhJgtNZ191F-7a9MPsYb5o98XIVcrtM8xRDUzsSQ



Voilà pour mon premier article sur Noël, qui est le premier d'une longue liste!

 

Le prochain sera consacré à un conte de Noël bien connu^^




 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Missycornish 10/12/2011 17:27

Et bien! Je viens de dévorer ton article. C'est passionnant de voir comment une fête s'est développée au fil des années. Savais-tu que St Nicolas avait inspiré le Père Noël? Aussi l'image que nous
avons de lui, barbu avec le costume rouge est celle inventée par les affiches américaines de publicité Coca Cola! J'ai appris cela en préparant un cours pour mes petits élèves.
J'ai hâte de lire ton article sur les contes de Noël.

Mimili 12/12/2011 15:29



Merci Missycornish! Je trouve également le sujet passionnant. Oui, oui, je savais pour Saint Nicolas et le Monsieur Coca-Cola! J'ai un prochain article qui sera dédié au Père-Noel^^


Pour les contes de Noel, j'ai pris un peu de retard dans ma publication mais ça ne saurait tarder!