Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A faim d'en lire!

Hunger Games - T1 - Suzanne Collins

27 Juin 2011 , Rédigé par Mimili Publié dans #ROMANS JEUNESSE-YOUNG ADULT

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQFG52RtUhcDrVxLSfTVXvX4oIMcTgw1WH8c4EIhAfYmbo3X18BDe: Suzanne Collins

Traduit par: Guillaume Fournier

Publié pour la première fois en: 2008

Date de publication pour cette édition: 2009

Edition: Pocket Jeunesse

ISBN: 978-2-298-02725-9

Nombre de pages : 399

Nombre de chapitres: 27

 

Le + de cette édition : elle comprend le début du chapitre 1 du 2ème tome!!

 

L'auteur: Née en 1964 aux USA. Suzanne Collins est romancière et auteur de bande dessinée.Elle a commencé sa carrière en 1991 comme scénariste de spectacles télévisés pour enfants. Elle a travaillé sur plusieurs émissions de télévision pour la chaine Nickelodeon. C'est la rencontre d'un auteur de livres pour enfants qui l'a poussée à se lancer elle aussi dans cette voie. Après plusieurs livres de fantasy, elle connaît un immense succès international avec le premier tome de sa série Hunger Games.
The Hunger Games est le premier roman d'une trilogie, qui a été publié en Septembre 2008 par Scholastic Press (2009 en France). Il a été suivi par Catching Fire (l'Embrasement), en Septembre 2009 (2010 en France).
Le troisième livre de la trilogie (Mockingjay) est sorti en 2010. Le titre français est "La Révolte" est sorti le 05 mai 2011.
Elle travaille à présent sur le script d'une adaptation de la trilogie au cinéma. Elle vit avec sa famille dans le Connecticut.

 

Quatrième de couverture: Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront...

Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est crée pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre télé-réalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène: survivre, à tout prix.
Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

 

Mon avis: J'avais à la fois hâte de lire ce livre dont tout le monde parlait autour de moi, et en même temps, j'avoue que j'étais un peu sceptique. J'avais déjà lu The running man de Stephen King, avait vu les Battle Royale et je trouvais, à première vue, le thème de Hunger Games un brin vu et revu.

J'ai donc entamé ma lecture, pas très convaincue par ce qui m'y attendait...mais j'ai été complètement aspirée par ce roman, au point de ne plus pouvoir m'arrêter, avant la fin de l'histoire. Ce qui représente à peu près 5 heures de lecture pour moi, qui ne suis pas une lectrice très rapide.
On est littéralement pris par la machine infernale des Hunger Games, dispositif destructeur mise en place par l'état
pour asseoir son autorité et contrôler les éventuelles émeutes de ses concitoyens. Tout cela est d'autant plus horrible que cette machine à tuer devient la distraction numéro un et l'émission de TV la plus regardée de tout le pays!
Et ce qui rend ce roman incroyable, c'est qu'il fait de nous, lecteur, l'un des téléspectateurs le plus assidu.

On aimerait pouvoir soutenir notre héroïne, Katniss, la sponsoriser pour l'aider dans les moments difficiles.

 

Mais le personnage pour qui j'ai eu un réel coup de coeur, c'est Peeta. Même si les premières pages du roman ont pu nous laisser penser qu'il agissait par intérêt, c'est un jeune homme tendre et intelligent qui temporise le caractère très fort de Katniss. J'ai donc été très peinée à la fin du roman de son désarroi lorsqu'il comprend que la jeune fille et lui n'ont pas agi dans le même dessein. Néanmoins je ne perds pas espoir de voir les choses évoluer dans le tome 2, tout en sachant que Gale(meilleur ami de Katniss) aura certainement son mot à dire.
D'autres personnages m'ont beaucoup touchée, notamment la petite Rue. Avec elle, on assiste à des scènes très émouvantes, qui ont même réussi à me faire verser une petite larme...

 

Bref, même si Hunger Games n'est pas un chef d'oeuvre littéraire, la plume de Suzanne Collins reste néanmoins efficace car elle arrive à nous tenir en haleine tout au long du roman.
Même si l'intrigue n'est pas très originale et qu'on se doute rapidement de la façon dont va se terminer le récit, on est pris au piège par l'histoire, attachés pieds et poingts liés au destin des personnages.
Une vraie lecture régal et bouleversante dont il est impossible de sortir indemne!

 

...........................................................................................................................................................................................................................

http://i27.servimg.com/u/f27/12/37/52/41/ban_lc11.png

http://i66.servimg.com/u/f66/11/26/39/85/cj410.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

freelfe 09/07/2011 13:37


Encore un commentaire positif sur ce livre. Il va vraiment falloir que je le lise !


Mimili 10/07/2011 23:08



Ah oui je te le conseille vivement! malgré mes a-priori, j'ai vraiment adoré! Je viens de prendre le tome 2 à la bibli ce week-end....je pense qu'il sera lu d'ici très peu de temps^^



The hobbit 28/06/2011 00:46


J'avais tout particulièrement apprécié Battle Royal (le premier, entendons-nous), notamment pour le cynisme lyrique et l'emphase toute japonaise qui se dégageait de l'oeuvre, ainsi que ce qui se
planquait dans l'ombre du récit, à savoir la critique du radicalisme et du pouvoir malsain des média. Du coup, je me demandait si ce bouquin était dans la même veine ou s'il se démarquait
clairement de son confrère nippon (à la fois dans le style et dans la visée).

Sinon c'est vrai que ça fait toujours plaisir de se faire littéralement happer dans les méandres d'un récit, survoler les mots avec un tel appétit que s'arrêter ne serait-ce que pour manger ou
satisfaire un besoin naturel devient optionnel en comparaison. Hé hé, le dernier qui m'a causé un tel émoi, c'est La maison du sommeil du pétulant Jonathan Coe.


Mimili 28/06/2011 09:57



Pour ce qui est de Battle Royal je n'ai vu que le film, et cela remonte à assez loin. Donc en faire une comparaison serait malhonnête de ma part. Mais pour ce qui est d'Hunger Games, il
s'agit clairement d'une critique détournée de la société actuelle et du pouvoir des médas (avec tout le concept de tv-réalité). Donc à mon avis, la visée est la même que pour Batlle Royal. Mais
il me reste encore 2 tomes pour juger pleinement de la volonté de l'auteur...


Et pour ce qui est du côté prenant du livre, j'ai du forcément m'arracher quelques fois à sa lecture pour les besoins naturels comme tu dis, ou même pour prendre une douche, mais à chaque fois,
j'étais encore dans le roman. Trop occupée à imaginer la suite des évènements!


Je ne connais La maison du sommeil, ça parle de quoi??



Mes lectures. 27/06/2011 15:46


Les critiques positives sur ce livre ne cessent de se multiplier, j'ai encore plus envie de le lire. C'est d'ailleurs ma prochaine lecture, j'ai hâte!


Mimili 27/06/2011 17:47



Je suis sûre que tu ne seras pas déçue!